CONSEIL DE LECTURE

CONSEIL DE LECTURE
http://ahp.li/6617b85aa7a6c1060173.jpg SF

Trilogie de la Brèche

L'Entité 0247 (tome 1)

de Patrick Lee

Editions L'Atalante

Travis Chase a décidé de tourner la page. Ex-flic, ex-taulard sorti de quinze ans de prison, il entreprend un long périple dans la nature sauvage des Rocheuses de l’Alaska. C’est là qu’il tombe sur l’épave d’un 747. À bord, tous les passagers ont été assassinés. Parmi eux, l’épouse du président des Etats-Unis. Et ce n’est que le début d’un cauchemar improbable, car Travis Chase va se retrouver impliqué dans une guerre souterraine qui infecte le monde entier depuis trois décennies. Une guerre pour la possession d’une redoutable technologie futuriste d’origine mystérieuse. L’enjeu n’en est rien moins que l’avenir de l’humanité.

samedi 19 octobre 2013

3ème Tournoi des Nouvellistes - 8ème de finale n°7 : Francoise Grenier Droesch / Sylvain Desvaux aka Shangry





"Permis d'afficher"

   

"Dragon Burger sauce Bichon"

Françoise Grenier Droesch

Sylvain Desvaux aka Shangry




Vous trouverez ci-dessous le planning des duels du 3ème tournoi. 
Cliquez sur l'icône pour le visualiser.






Vainqueur du sixième huitième de finale du 3ème Tournoi des Nouvellistes :
Pierre Abel Eugène Godard - "Le sort tragique de la louve Anastasia" (18 votes / 60 %). Son adversaire était Aquilegia Nox - "Fantasmes" (12 votes / 40 %)
Félicitations au vainqueur et à Aquilegia Nox qui n'a pas démérité ! Vous pourrez retrouver Pierre Godard en quart de finale le samedi 16 novembre 2013, opposé à Franck (Zaïtchick) Jammes ("Le Marcheur").

Il est maintenant l'heure de nous intéresser au septième et avant-dernier huitième de finale : Françoise Grenier Droesch ("Permis d'afficher") face à Sylvain Desvaux aka Shangry ("Dragon Burger sauce Bichon"). Lisez ces deux nouvelles et votez ensuite, grâce au module situé tout en bas de cet article, pour votre texte préféré. Vous avez une semaine, jusqu'au vendredi 25 octobre 2013, 23h59, pour voter. Celui qui aura obtenu le plus grand nombre de votes l'emportera et sera qualifié pour le tour suivant tandis que son concurrent sera éliminé.
N'hésitez pas à donner votre avis sur ces nouvelles dans un commentaire, en fin d'article. Pour cela, cliquez sur le titre de l'article pour voir ce dernier en entier et descendez jusqu'en bas. Un espace réservé aux commentaires s'y trouve.

Bonne lecture et bonne chance aux duellistes !





Je précise que les textes sont publiés tels qu'ils nous ont été transmis. Nous ne les corrigeons pas. Il appartient donc aux auteurs d'envoyer des nouvelles relues afin que les lecteurs ne sanctionnent pas les problèmes de conjugaison, de syntaxe ou d'orthographe. 


Pour en savoir plus sur les auteurs, rien de mieux que de se rendre sur leur site / blog / page facebook. 
Pour connaître les adresses, 
rendez-vous à cet endroit.




TOURNOI DES NOUVELLISTES




8ème 
de finale n°7   



Permis d'afficher

de

Françoise Grenier Droesch

http://francoisegrenierdroesch.over-blog.com/ 






Version pdf 
cliquer sur l'icône ci-dessous pour visualiser le texte


Lecture en ligne




Dragon Burger sauce Bichon

de

Sylvain Desvaux aka Shangry
 
http://shangrymania.blogspot.fr/





Version pdf 
cliquer sur l'icône ci-dessous pour visualiser le texte






Lecture en ligne





.
 .


 

10 commentaires:

  1. D’abord deux excellents textes au fond et à la forme quasi parfaits et de vrais nouvelles.
    Par rapport aux deux textes du second tournoi, celui de Françoise est excellent comme d’habitude.
    Celui de Sylvain est d’un autre niveau que son premier, j’aime beaucoup l’ambiance, et pourtant, depuis que je fréquente la SFFF, je deviens fort difficile avec la Fantasy. Celui de Sylvain est plein de charme et de décontraction qui fait plaisir à lire, parfois on sent le pastiche du cliché. En même temps inclure des éléments actuels est plutôt original.
    Celui de Françoise évite aussi pas mal de poncifs de l’horreur dosant avec métier les effets et ne tombant jamais dans le gore. Il est très original. Le rythme de l’action maintient constamment l’intérêt. La chute est bien amenée, même si on la devine avant qu’elle ne tombe.
    Le choix est difficile, alors je ne donnerai pas le mien ici. Peut-être une de ces deux nouvelles gagnera ce troisième concours… alors une seconde victoire de Françoise ou alors un second dragon sur la plus haute marche ?
    Et puis, lisez-les avant de voter, c’est un bien agréable moment que nous réserve Nouveau Monde et nos deux auteurs.

    Mémoire Dutemps

    PS : je vais même partager le lien sur FB et sur le forum Idey.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellente initiative, merci beaucoup, je sais que tu es quelqu'un de très critique dans tes lectures, donc je prends ce compliment à sa juste valeur ;)

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour ton soutien et ce commentaire Mémoire Dutemps. C'est vrai que le texte de Sylvain est très bon. Il nous plonge dans une sorte d'absurde et de dérision que j'aime beaucoup sur fond de Fantasy, certes mais une Fantasy distanciée. Le mien, à vous de lire et commenter : on aime les remarques pertinentes, nous les petits auteurs.

    RépondreSupprimer
  3. Quelle maîtrise de la langue et de l’écriture ! Voilà vraiment deux magnifiques prestations, à mon goût. Et quelque soit la suite du tournoi, merci à tous les deux pour le plaisir que vous nous apportez. Car c’est un peu l’antinomie d’un tournoi lorsque deux excellents candidats se rencontrent. Ils nous offrent un match de grande qualité au détriment de la perte d’un candidat de valeur.

    Mais parlons des textes :
    Même si j’apprécie le rythme et l’attention soutenue des deux textes, la fuite de « Permis d’afficher » m’a paru un peu trainer en longueur. Elle image parfaitement la fuite en avant du héros mais n’offre à mon goût qu’une succession de flashs « gores » successifs, qui ne renforcent pas particulièrement l’intrigue. Et j’avoue que j’ai toujours un peu de mal avec les textes à la première personne.
    La chute fourbe de « Dragon Burger » est totalement dans la lignée de la nouvelle, et clôture avec maestria une succession de situations cocasses. Malgré le mélange d’environnements, l’ensemble est d’une cohérence impressionnante. En ce qui concerne « Permis d’afficher », je reste un peu sur ma faim avec une chute dont je ne vois pas vraiment la raison ou que je n’appréhende pas.

    « Dragon Burger » retiendra ma faveur pour ces maigres raisons au regard de la qualité de l’ensemble des deux textes. Encore merci à vous deux et au plaisir de vous suivre ici, sur d’autres site ou en librairie ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Woah, merci de cette appréciation, vraiment :)
      Je pense en effet que les deux textes sont très bons. Si celui de Françoise l'emporte, je n'aurai pour ma part pas beaucoup de regrets, car "dragon burger" a déjà fait ses preuves et a amusé beaucoup de personnes (il existe d'ailleurs une version audio de ce texte, pour les amateurs).
      Je pense d'ailleurs qu'à l'occasion de le sortie d'un recueil de nouvelles en auto-édition, dragon burger sera disponible gratuitement en guise "d'amuse-gueule" ;)

      Supprimer
  4. Tu as raison, Eric, mon texte est loin d'être parfait. Il mériterait une fin plus aboutie mais pour l'instant, je n'ai aucune idée à ce sujet pour l'améliorer ! En fait, je l'avais écrit pour un concours sur WeLoveWords "Peur sur la ville" et je me suis amusée avec les clichés du film d'horreur. J'ai aussi souhaité établir un contraste avec ces représentations de monstres sensées nous terrifier et ce qui arrive au personnage (Je) qui va connaître une peur plus grande encore avec rien de monstrueux...Je suis fan des nouvelles de Julio Cortazar, qui montre que l'horreur peut être distillée avec trois fois rien, des détails insignifiants de prime abord, comme attendre un train dans une gare. Il réussit à faire émerger de l'angoisse rien qu'avec ce thème ! C'est un génie pour moi et j'essaie, avec mes maigres possibilités d'arriver à le faire aussi nettement que lui. Pas si simple ! Quand à être publiée, j'ai déjà un roman de paru (chez un éditeur plus que pourri ! Qui ne fait aucune promo de ses auteurs, aucune distribution envisagée, c'est démerde-toi pour faire des salons)... J'étais naïve à cette époque et depuis, je me méfie ! J'ai bien aussi été publiée par Les Roses Bleues dans leur Anthologie de Contes pour héroïnes d'aujourd'hui et cette éditrice s'occupe parfaitement de nous mais elle est encore peu connue. C'est ciblé héroïnes fortes mais s'ouvre sur plusieurs autres collections (à suivre de près). Voilà. Donc pourquoi pas d'autres publications (j'ai une bonne dizaine de nouvelles maintenant qui ne demande qu'à !!! )

    RépondreSupprimer
  5. J'avais oublié de préciser que le concours pour ce texte donnait une limite de signes : pas plus de 10 000 (espaces comprises) avec une marge de + ou - 10 %. Rien ne m'empêche maintenant de rallonger la sauce (pas de bichon)... , il est vrai.

    RépondreSupprimer
  6. Bonsoir,

    J'ai choisi le Dragon sauce bichon pour plusieurs raisons:

    Le texte m'a accroché de bout en bout

    Le texte m'a surpris (agréablement) au niveau de l'histoire. Je ne m'attendais pas une seule seconde à voir un lien entre des personnages d'Héroic Fantasy et la Tour Eiffel. Sans parler de la fin, surprenante elle aussi, et pourtant tellement adaptée au reste du thème !!!

    Le texte est super bien écrit, je trouve. On est bien dans le "montrer" et pas dans le "dire". Il parvient à gérer de nombreux personnages sans que ça fasse fouillis, au contraire.

    Le combat avec le dragon est plutôt intéressant, pas "gross bill" pour un sou. Par contre, lors de la première passe d'arme, je m'attendais plutôt à le voir utiliser la hachette (qu'il manie juste avant) plutôt que son couteau (qui pend à la ceinture d'Angus jusque là et qu'on ne le voit pas saisir).

    Et pour conclure: la fin est délicieusement immorale !!!

    Bref: JADORE !!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, j'ai écrit ce texte un soir de saint valentin, après avoir lu un texte sur la surexploitation du genre fantasy. Je me suis donc dit "comment on pourrait montrer l'exploitation abusive de la fantasy dans une nouvelle" ? Ce texte est ma réponse :) Merci pour ces éloges.

      Supprimer
    2. Hé bien, je dirais: mission réussie, même si cela ne t'a pas suffit pour l'emporter. Continue !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...